Mathieu, chanteur et cornemuseux des Barbar’O’Rhum,  nous confie son histoire et nous parle de ses méthodes pour progresser.

Comment as-tu su que tu voulais jouer de cet instrument ?

J’ai découvert la cornemuse en écoutant une compilation de punk et je suis tombé sur un morceau des Dropkick Murphys. J’ai tout de suite voulu en savoir plus et six mois plus tard j’avais mon propre instrument. Depuis, j’ai essayé divers instruments qui me plaisent tout autant (flûte irlandaise, bouzouki, banjo).
Pour le chant, c’était plus un « défi » au début. Je voulais monter un groupe et je voulais tenter le fait d’être chanteur. Au final, la passion l’a emporté et je suis très content de pouvoir chanter dans ce groupe.

Comment as-tu appris à jouer ? Autodidacte ou cours ?

Un mélange des deux. J’ai pris quelques cours de cornemuse écossaise (sur une année) et j’ai fait un stage de cornemuse galicienne pour connaître les bases de cet instrument. Pour la flûte irlandaise j’ai pris beaucoup plus de cours (2-3 ans) pour appréhender au maximum le jeu irlandais. J’ai appris le bouzouki en autodidacte.
Un mélange des deux aussi pour le chant. J’ai pris quelques cours et demandé beaucoup de conseils à des amis chanteurs.

Prix des cours ?

Les cours de cornemuses n’étaient vraiment pas chers (30 € l’année si je me souviens bien pour 1h par semaine). Pour la flûte irlandaise, c’était autour de 150 € l’année pour 1h par semaine. Les cours de chant étaient de 20 € par heure (cours individuels, contrairement aux deux instruments).

Tes méthodes pour progresser ?

Ecouter beaucoup de musiques différentes pour s’enrichir de divers sons et diverses inspirations. Regarder des vidéos et demander des conseils à des musiciens/chanteurs.
Faire de la musique régulièrement.

Publicités