A l’occasion de la sortie le 15 septembre de « Club Dragon », le nouvel album d’HIGHTOWER,  Jérémie (à la guitare) nous accorde une interview pour nous en apprendre un peu plus !

Quel message souhaitez-vous faire passer à travers cet album ?

Jérémie : Je dirais que le point commun entre tous les morceaux de l’album se trouve dans la volonté de faire les choses par soi-même et de ne pas se laisser dicter sa pensée ou sa conduite par un tiers. C’est en ce sens que je qualifie notre musique de punk-rock, il y a derrière nos morceaux un esprit d’indépendance et d’affirmation de soi envers les codes et les règles que l’on tente de nous imposer.

 

Y-a t-il eu une évolution entre vos 2 albums ?

J : Attila (chant) nous a rejoint pour le 2ème album : sa voix est plus mélodique que celle de notre premier chanteur ce qui amène une touche plus punk-rock qu’auparavant. Musicalement, je pense que nous sommes dans la continuité de ce que nous avons fait sur le premier album.

 

Comment vous vient l’inspiration, quelles sont vos méthodes de travail ?

J : Notre inspiration vient principalement de nos expériences et de nos réflexions : musicalement nos influences sont individuellement assez diverses, mais nous sommes tous les 5 de gros fans de punk-rock, pour ma part j’en écoute depuis plus de 15 ans. Concernant notre méthode de travail elle assez simple : nous composons beaucoup de morceaux et n’hésitons pas à jeter ceux qui ne nous semblent pas assez solides. Pour l’enregistrement de cet album nous avions une vingtaine de morceaux à l’origine et nous n’en avons gardé que 12.

 

Le secret de votre réussite ?

J : Haha, je ne crois pas qu’on puisse parler de « réussite », ce qui est le plus important à mes yeux est de faire de la musique qui me plaît sans me soucier de ce que diront les gens. Il n’a jamais eu et il n’y aura jamais de volonté de « marcher », nous gardons la liberté de composer comme bon nous semble quelle que soit la tendance ou les styles de musique à la mode.

 

Quelles sont vos conditions d’enregistrement ?

J : Nous avons enregistré pour la seconde fois avec Steve Evetts à l’Omen Room Studios situé à Los Angeles. Les prises ont duré 3 semaines, nous avons enregistré chacun des instruments ainsi que la voix séparément. Comme pour le premier album, nous avions déjà enregistré des maquettes afin d’être le mieux préparé et d’être sûr d’avoir des morceaux qui nous plaisent et qui tiennent la route dans le temps.

 

Après vous avoir fait découvrir le clip « The Party », nous vous proposons d’écouter ce nouvel album : 

 

logo-whtyb Branché-rock

Article écrit en collaboration avec :

Valentine KLIPFEL  de  What Happened To Your Band ?

 

 

Publicités