Vasectomy

Vasectomy est un groupe crée en 2012 par une bande d’énervés issus de l’association Hard Kolision. Certains font du Rock Garage, nous, on fait du Punk Grenier ! Du punk rock aux influences Ludwig Von 88, Bérurier Noir et toute la scène punk des années 80 à nos jours.

Après quelques petits changements de line-up, en 2014 le groupe se stabilise. Marie et Albane au chant / hurlements, Manon à la basse, David à la guitare et Féfé à la batterie et aux paroles débiles et vulgaires. Dans l’ombre demeure Thomas, second parolier insolent et vitupérant.
Nos chansons tapent sur tout le monde De Villiers, Edouard Leclerc, les voisins, les militaires … et aussi nous-mêmes parce qu’on est un peu cons !

L’origine du nom Vasectomy est une blague faite a un ami qui fut membre du groupe à ses débuts. Tous nantais à la base, les membres se dispersent actuellement entre le 44 et le 35

Caractéristiques du Chant (anglais ou français ?) :

Mixte mais surtout en français. Les chansons ont une vocation humoristique qui est plus facile à transmettre en français.

Combien de titres avez-vous composé ?

Nous avons 11 titres originaux et 2 reprises remaniées à notre sauce. Une démo DIY est en vente dans nos concerts.

Vos évènements (actuels et à venir) ?

Une tournée « Christmas Tour » dans le sud de la France du 1er au 18 juin en compagnie de Basstico et Bonheurs Inutiles.

Pouvez-vous me parler des joies / des difficultés rencontrées lors de votre carrière musicale ?

Que des joies de rencontrer des groupes, des assos, des bars qui veulent faire bouger les chose.

Difficultés : jouer tard quand on a des bières offertes en grand nombre.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un groupe qui débute ?

Jouez, jouez, jouez. Osez monter sur scènes même si c’est pas au top de ce que vous voudriez, c’est hyper motivant.

Autre(s) question(s) que vous auriez voulu que je vous pose (et votre réponse) :

« Tu veux voir ma bite ? » « Non merci ! Par contre, si tu as une photo de ta maman …»

Infos complémentaires :

Facebook 

Reverbnation

N’oubliez pas de venir hurler avec eux le 26 mai au Festival Les Couchetards !

Publicités