Photo groupe Fayro

A l’occasion du Festival Les Couchetards les 26 et 27 mai 2017, Branché-Rock vous en dévoile un peu plus sur les groupes qui monteront sur scène ces soirs-là. Une chose est sûre, la programmation mérite le détour, jugez-en par vous même !

Nom du groupe :

Fayro, ça signifie feu en espéranto, une langue inventée pour nous permettre de communiquer avec n’importe qui. Quelle que soit l’origine de cette personne. Un peu comme la musique.

Biographie :

Photo FayroIl y a quelques années, j’ai (Julien) écrit un album seul. Un challenge que je m’étais donné. Une fois ce projet terminé, j’ai commencé à le faire écouter à mes proches et Rémy, le guitariste (que je connais depuis 20 ans et avec qui j’ai toujours fait de la musique). Il a été séduit par les chansons. Nous avons décidé de l’enregistrer convenablement. Après avoir fait appel à Sébastien, le cousin de Rémy, pour composer les parties de batterie, nous sommes allés à Paris dans le studio de Fred DUQUESNE (Mass Hysteria, No One is innocent…) pour finaliser l’album. Enfin, pour le défendre sur scène, Igor nous a rejoints à la basse.

Style musical et Influences :

La musique de Fayro couvre un éventail assez large : rock, chanson, punk, métal. Avec comme constante, un chant en français. Je suis un très grand fan du rock des années 90 (Nirvana, The Smashing Pumpkins, Radiohead…), mes parents adoraient Brel, Ferré et Brassens et Rémy m’a fait écouté pas mal de métal quand nous étions adolescents. Je pense que notre musique est un peu la somme de tout ça.

Chant :

Français exclusif. Parce que c’est plus direct et que j’aime donner du sens à chacune de mes chansons. Elles ont toutes une histoire. Le reflet de la vie que je mène, des rencontres que je peux faire. De ce qui me touche, de ce qui me choque, de ce qui me révolte. Et vu le contexte, je ne manque pas d’inspiration !!

Discographie : 

Un seul album de 11 titres pour l’instant, « La beauté des choses ». Nous sommes en train d’écrire le deuxième album, et ça demande du temps…

 

Vos joies / vos difficultés : 

La principale difficulté, c’est de ne pas se décourager et de continuer à croire en ce que l’on fait. Prendre note des critiques mais ne pas tout remettre en question. Et la principale joie, c’est de voir grandir une chanson, que chaque membre du groupe apporte sa petite touche et pouvoir enfin la partager.

Votre conseil pour un groupe qui débute : 

Laisses-toi guider par tes envies, fais la musique qui te ressemble. Le plus important c’est de se faire plaisir, parce que si tu prends du plaisir, tu sauras en donner.

Infos pratiques : 

Facebook

Site Internet

Youtube

Prochain événement pour Fayro : Festival Les Couchetards le 26 mai à St Joachim. Venez nombreux !!!

Publicités